L’achat et la vente de produits fermiers en ligne

L’achat et la vente de produits fermiers en ligne

L’interminable pandémie de Covid-19 a réveillé chez certains de nos concitoyens pas encore convaincus, des envies de retour à des denrées plus saines. Les produits fermiers et locaux ont ainsi retrouvé toutes leurs lettres de noblesse auprès de cette catégorie de la population.

Désireuse de ne pas perdre de temps en multipliant les allers et retours chez les petits producteurs, l’achat en ligne s’est peu à peu imposé. Le choix y est plus vaste et surtout le gain de temps est important.

Du côté des producteurs généralement plus habitués à la vente directe, mettre sur le net son vin, sa viande, son miel ou ses fromages n’a pas été évident au début. Cependant, les premières expériences convaincantes poussent de plus en plus de producteurs à s’inscrire sur des plateformes de vente de produits fermiers. Le premier avantage est bien sûr de faire connaître les produits à un nombre de consommateurs bien plus important.

Mais, que ce soit comme clients ou comme producteurs, encore faut-il choisir soigneusement le site d’achat et de vente.

Foodtrack, la plateforme qui rend la nourriture plus durable

Ce site joue sur la qualité et a pour ambition de rendre la nourriture plus juste et plus transparente, gage de confiance indéniable.

Les vendeurs doivent ainsi montrer patte blanche en fournissant des documents. Une fois leur compte validé, les différentes propositions, validées elles aussi, sont mises en ligne. L’investissement de départ pour le producteur est très réduit, par contre, sa publicité est garantie. Le site est conçu pour que le consommateur se sente en confiance. Un lien sur le produit emmène ainsi directement le client vers l’exploitation et amène un regard global sur le travail du producteur. D’autre part, celui-ci a la possibilité de répondre aux éventuelles questions posées ou d’apporter des précisions par l’intermédiaire d’une messagerie privée. Il a par ailleurs le choix dans le mode de livraison, qui va de la remise de la commande en main propre à l’envoi par colis. Le fonctionnement de Foodtrack étant simplissime, le vendeur visualise toutes les commandes aisément et il est rémunéré directement sur son compte bancaire.

Le client lui, est roi. Il peut se promener à toutes heures du jour et de la nuit parmi les nombreuses catégories de produits. Vins, bières, viandes, miel, algues, fromages, volailles … les spécialités des départements voisins ou plus éloignés défilent, il n’y a plus qu’à choisir. Chaque producteur a pris soin de détailler ses méthodes de productions et d’ajouter des photos et un lien, s’il en existe un, qui renvoient les curieux pour plus de détails au sein même de l’exploitation. Un restaurateur précurseur propose même des plats à emporter. Le paiement est bien sûr totalement sécurisé et s’effectue sans intermédiaire.

Quant aux différents modes de livraison, il est impossible d’avoir plus de choix. La livraison à domicile est ainsi possible pour les personnes habitant dans un rayon kilométrique défini par le vendeur. Des points relais peuvent aussi être préférés, marchés ou autres lieux deviennent ainsi le point de ralliement des adeptes de Foodtrack. Le drive, gain de temps indéniable, est aussi appliqué chez les petits producteurs. Vous commandez et vous venez récupérer la marchandise sur le site de l’exploitation ou dans le magasin. Les produits supportant le voyage sont envoyés par colis. Vins, thés, cafés, bières arrivent ainsi directement à domicile.

Ce panel important permet aux producteurs d’opter pour la livraison correspondant le mieux à ses produits mais aussi à son fonctionnement. Certaines formules permettent de garder un contact physique avec la clientèle, d’autres, comme les colis, autorisent une vente sur tout le territoire et donc un nombre de potentiels amateurs exponentiel. Quant aux clients, tout est fait pour qu’ils allient qualité et gain de temps.

Est-il encore nécessaire de rappeler l’importance de consommer des produits fermiers locaux ? Le fait de délaisser les grandes surfaces n’est pas un acte anodin. Si la santé s’en trouve ragaillardie rapidement grâce à l’apport de vitamines et de minéraux apporté par les produits frais et de plus en plus cultivés et élevés en bio ou du moins « raisonné », cet acte militant permet aussi à nos producteurs de vendre enfin au juste prix, sans intermédiaire.

Et c’est exactement le créneau que Foodtrack a choisi : manger sain, privilégier la transparence et apporter aux producteurs une reconnaissance qu’ils avaient un peu perdue.

 

 

Comment utiliser les épices dans vos recettes ?
Acheter des présentoirs pour la vente de fruits et légumes