7 astuces pour manger plus local en 2022

courses en épicerie vrac

On le sait tous, manger local et manger mieux est l’un des gros enjeux de notre siècle. Va-t-on continuer sur le même modèle de consumérisme que nos parents ? Quel monde va-t-on léguer à nos enfants ? Veut-on vraiment économiser sur la nourriture sur le dos des producteurs, afin d’avoir plus d’argent pour s’offrir le dernier smartphone ?

Voici quelques idées à appliquer dès aujourd’hui pour mieux consommer au quotidien.

S’abonner à un panier légume dans une ferme locale

De nombreuses familles ont passé le cap pendant les confinements : le panier légume local a connu un véritable succès ces dernières années.

Écologiquement, cette solution est idéale. Les produits que vous achetez sont frais et sortent d’une ferme à quelques minutes de chez vous (ou sur le trajet de votre travail). On vous laisse imaginer l’impact carbone comparé à des légumes importés d’on ne sait où.

Humainement, c’est un grand pas en avant. Chaque semaine vous retrouverez votre petit producteur et pourrez discuter un petit peu avec lui, savoir si tout va bien dans sa ferme. Il pourra peut-être vous proposer des produits de saison comme de la configure ou du miel de temps à autre. Au lieu d’un illustre inconnu, vous soutiendrez quelqu’un que vous connaissez. Une expérience humaine d’une toute autre valeur.

Passer commande par un réseau d’agriculteurs locaux

Pour ceux qui préfèrent contrôler le contenu de leur panier et ne commander que ce qu’ils souhaitent, des réseaux de producteurs se sont mis en place ces dernières années. Le principe est simple : chaque semaine, vous pouvez passer commande par Internet sur un catalogue qui change en fonction des producteurs présents.

Le jour J, vous vous déplacez et vous récupérez votre commande. Tout le monde est content !

Passer par une épicerie fine en ligne éco-responsable

Pour les commandes moins fréquentes, vous pouvez passer par une épicerie fine en ligne spécialisée dans les produits locaux et écolos. C’est ce que propose Gaston & Alice. En passant par celle-ci, vous vous assurez d’obtenir du produit de qualité issu de l’artisanat local. Que du bonheur !

Bien sûr, ça ne remplace pas le panier de légumes : vous ne trouverez pas la salade fraîche ou les pommes de terres fermes de votre producteur local. En revanche, vous pourrez vous y approvisionner en bières, pâtés, épices, etc.

Rejoindre une association d’agriculteurs locaux

Un autre système par abonnement. Cette fois-ci vous ne passez pas directement par une ferme mais par une association de producteurs. Vous avez donc plus de variété, mais vous connaissez souvent moins bien les producteurs.

Cultiver ses propres légumes dans son jardin

Rien n’est plus local qu’un légume qui a poussé dans votre potager. Tout le monde n’a pas le temps, mais cette solution est un excellent complément à votre consommation du quotidien. 

Cet hiver, pourquoi ne pas essayer de planter quelques choux ? Vous vous rendrez vite compte qu’un potager ne demande pas forcément énormément de temps si on s’y prend bien.

Monter un potager partagé avec ses voisins

Si réaliser votre propre potager vous parraît une tâche trop ambitieuse ou que vous souhaitez faire l’aventure à plusieur, vous pouvez réaliser un jardin partagé avec vos voisins.

Chacun met sa main à la pâte pour l’entretenir et on partage les récoltes équitablement. Une belle expérience humaine et une consommation plus responsable. En plus, partager les fruits d’un labeur commun soudera votre voisinage comme jamais !

Soutenir les épiceries vrac proche de chez vous

Enfin, de nombreuses épiceries vrac ouvrent leurs portes ces dernières années. Elles proposent un mode de consommation avec moins d’emballage. Autant que possible, essayez de les soutenir ! Si certains produits dans ces épiceries sont très chers, de nombreux produits en vrac sont à la portée de n’importe quel portefeuille.


Choisir le cadeau idéal pour la Saint-Valentin
Eco-responsables : les accessoires hygiène et beauté se déclinent en bois !